Connu pour ses décorations rouges et dorées, ses pétards éclatants et ses succulentes collations festives, le Nouvel An chinois est une fête extravagante célébrée par les communautés chinoises du monde entier. Ici, nous explorons comment différentes communautés chinoises vont inaugurer l'Année du Rat de Métal.

Fête des lanternes en Chine

Yuan Xiao Jie (元宵节) est célébré le 15 e jour du premier mois lunaire chinois, marquant la fin du festival de deux semaines.

Depuis les temps anciens, les lanternes ont été utilisées à une multitude de fins. Au-delà de l'éclairage des rues, les Chinois, en particulier, ont pris goût à utiliser les lanternes comme outils de pratiques rituelles ou comme pièces décoratives depuis l'Antiquité. De formes ovulaires à cylindriques, et parfois ornées de phrases de bon augure écrites en calligraphie chinoise, les lanternes peuvent prendre des formes et des styles variés. L'une des plus courantes est connue sous le nom de lanternes volantes, ou kong ming deng (孔明灯). Ces magnifiques lanternes, souvent vues portant des messages écrits d'espoirs et d'aspirations, sont lâchées dans le ciel nocturne pour devenir tout un spectacle à voir.

Dans le sud de la Chine, les gens célèbrent le Nouvel An chinois en consommant du tang yuan, également connu sous le nom de boulettes de riz gluant remplies de pâte sucrée.

Ils sont principalement servis bouillis, bien que certains endroits les proposent frits. La rondeur des boulettes de riz symbolise l'harmonie ainsi qu'une douce réunion de la cellule familiale. Même à Singapour ou dans tous les pays d'Asie du Sud-Est, la pratique consistant à manger du tang yuan par les Chinois pendant le Nouvel An chinois est également courante.

La Saint-Valentin chinoise à Penang
Le long des rives de George Town, Penang, un rituel de romance se prépare. Le dernier jour du Nouvel An chinois, également connu sous le nom de « Chap Goh Meh » dans le dialecte Hokkien, les gens affluent vers les rivières et les canaux, où les dames sont vues tenant des mandarines tandis que les hommes armés de pelles et de filets.

Ici, les femmes célibataires à la recherche de romance écrivaient leurs noms (identifiants de compte de médias sociaux et numéros de téléphone, s'ils sont audacieux) sur des mandarines et les jetaient dans le canal. S'ils ont de la chance, un homme sur une chaloupe ou de l'autre côté du canal ramasserait l'orange, et ils pourraient marquer une chance d'être heureux pour toujours.

Des membres du public pêchent des mandarines dans l'étang d'un temple à l'occasion de la célébration de Chap Goh Mei. (NSTP/PIC FICHIER)

Cette coutume remonte au 19 ème siècle, originaire de la communauté Hokkien dans le sud de la Chine. Laissant le « destin » unir les amoureux destinés, les habitants et les touristes peuvent participer à ce matchmaking à l'ancienne.

Défilé de Chingay à Singapour

Avec 6 000 bénévoles et artistes du monde entier, la parade de Chingay à Singapour revisite les défilés typiques du Nouvel An chinois. «Chingay», provenant de l'expression « Zhuang Yi » (妆艺) dans l'équivalent du dialecte Hokkien, se traduit par «costume et mascarade».

Le défilé Chingay de Singapour a ses racines dans la communauté chinoise, avec souvent des danses du lion et de la musique forte pour compenser l'interdiction des pétards. Aujourd'hui, le défilé de Chingay évolue vers celui qui célèbre le multiculturalisme de Singapour, où les communautés tamoules, malaises et eurasiennes se retrouvent également sous les projecteurs !

Avec des performances allant des acrobaties défiant la gravité aux performances musicales de groupes internationaux, en passant par des dragons télécommandés planant dans le ciel et des danses multiculturelles, le défilé de Chingay est une explosion de culture, de couleurs et de célébrations qui attire des milliers de spectateurs. chaque année.

Cérémonie des pétards du Nouvel An chinois et festival culturel à Manhattan

Il n'y a pas que l'Extrême-Orient qui célèbre le Nouvel An chinois, les villes métropolitaines de l'Ouest le célèbrent aussi ! Dans de nombreux quartiers chinois à travers le monde, de Paris à Sydney, le Nouvel An chinois est célébré de manière assez similaire à celui de l'Asie de l'Est.

Un tel exemple est la cérémonie et le festival culturel des pétards du Nouvel An à Manhattan, qui abrite l'une des plus anciennes communautés chinoises des États-Unis. Ce festival ne survole pas les incontournables de la célébration qui annoncent le Nouvel An chinois - où les costumes sont portés, les pétards sont allumés et les danses du lion sont rejointes par une foule zélée. Le défilé annuel du Nouvel An lunaire a également lieu à Manhattan un jour différent.

Et au milieu de la joyeuse célébration, les convives préparent une tempête de plats symboliques, tels que des nouilles de longévité pour une longue vie heureuse ou des boulettes pour la richesse.

Bien que nous apprenions que les festivals peuvent varier d'une frontière à l'autre, tout se résume à la façon dont ces groupes de personnes célèbrent l'arrivée du printemps. Et pour les communautés chinoises, ces célébrations signifient des retrouvailles joyeuses et d'énormes aspirations pour l'année à venir. Si vous découvrez d'autres niches dans votre pays ou votre ville, faites-le nous savoir dans la section des commentaires ou identifiez-nous sur les réseaux sociaux @augustbergofficial

Écrit par Lua Ker Hian

24 janvier, 2020 — August Berg